Chronique "The Book Of Ivy"



Afficher l'image d'origine
Titre : The Book of Ivy
Auteur : Amy Angel
Edition : Lumen
Prix : 15 euro
Pages : 342
 



À la suite d'une guerre nucléaire dévastatrice, la population des États-Unis s'est retrouvée décimée. Un groupe de survivants a fini par se former, mais en son sein s'est joué une lutte de pouvoir entre deux familles pour la présidence de la petite nation. Les Westfall ont perdu. Cinquante ans plus tard, les fils et les filles des adversaires d'autrefois sont contraints de s'épouser, chaque année, dans une cérémonie censée assurer l'unité du peuple.

Cette année, mon tour est venu. Je m'appelle Ivy Westfall, et je n'ai qu'une seule et unique mission dans la vie : tuer le fils du président que je suis destinée à épouser. L'objectif, c'est la révolution, et le retour au pouvoir des miens. Peu importe qu'un cœur de chair et de sang batte dans sa poitrine, peu importe qu'un innocent soit sacrifié pour des raisons politiques. Peu importe qu'en apprenant à le connaître, je fasse une rencontre qui change ma vie. Mon destin est scellé depuis l'enfance. Bishop doit mourir. Et je serai celle qui le tuera.
Née pour trahir et faite pour tuer... Sera-t-elle à la hauteur ?





J'ai trouvé que ce livre était une très bonne lecture. L'intrigue est très bien ficelée, jusqu'au dernier moment nous ne savons pas ce qui va ce passer pour notre personnage principal. 

En parlant du personnage d'Ivy,  je l'ai adorée, je l'ai trouvée très drôle et très spontanée.
En parallèle j'ai détesté sa sœur, qui je trouve est très manipulatrice du début à la fin.
Et j'ai adoré Bishop qui est juste... extraordinaire, il est compréhensif et très gentil. Il lui fait en quelque sorte découvrir le monde et l'extérieur.

Ce que j'ai beaucoup apprécié c'est le fait que ce soit une dystopie mais pas comme les autres, nous sommes habitués à une guerre qui a ravagé le pays avec quelques survivants et une société très dure avec une adolescente qui veut se rebeller. Ici ce n'est absolument pas le cas, cette dystopie est vraiment différente des autres . Ivy suit les ordres de la société depuis toujours mais elle la hait car les pensées politiques de son père et sa sœur l'influencent énormément. Elle veut obéir à la lettre à sa famille, Ivy ne veut pas la décevoir, tout l'espoir de la famille repose sur ses épaules.

Le point négatif en revanche, --oui il en faut bien un-- est que la fin du roman se déroule très rapidement, trop rapidement à mon goût , l'action finale doit se dérouler en 30 pages maximum malheureusement. Et j'ai aussi trouvé que le roman était assez noir, avec quelques passages assez tristes, peut-être que je ne m'y attendais pas tout simplement.
Je veux AB-SO-LU-ME-NT le tome 2 sur le champ, malheureusement il faut que j'attende novembre ...

Pour finir, j'ai trouvé que ce roman dystopique était vraiment exceptionnel et qu'il sortait du lot. 


 

Citation du livre : " L’amour, c’est brouillon, c’est compliqué, et c’est une erreur de refuser sa magie aléatoire "